l'info d'aujourd'hui par les journalistes de demain

Abonnez-vous aux flux RSS de haut courant

Mise à jour : 9 mars 2017

La Terre plate : une histoire qui ne tourne pas rond

mardi 17/01/2012 - mis à jour le mardi 17/01/2012

Au XXIe siècle, il y a encore des gens pour penser que la terre est plate. Sur internet et dans des petites salles de réunion des Etats-Unis, les croyants de la « Flat Earth Society » se rassemblent pour contester la rondeur de la terre.

Aussi étrange que cela puisse paraitre, il existe à Lancaster, en Californie, une Société de Recherche sur la Terre Plate, la « Flat Earth Society », qui prétend « que la Terre est plate, qu’elle a la forme d’un disque avec, au centre, le Pôle Nord et les continents groupés autour de lui sauf l’Antarctique correspondrait en fait à la circonférence du disque », explique Daniel Shenton, son actuel dirigeant. Au premier abord cela peut sembler amusant et on peut croire à une sorte de canular pour distraire les internautes. Mais il en est tout autrement, car derrière cet aspect se cache le problème de la montée du conservatisme religieux aux Etats-Unis.

Histoire brève de la « Flat Earth Society »

Samuel Shenton {JPEG}Fondée en 1956 par l’anglais Samuel Shenton puis dirigée par l’américain Charles K. Johnson (décédé en 2001), la Flat Earth Society compte aujourd’hui une centaine de membres, des milliers de sympathisants (2469 sur Facebook) et environ 9.000 visiteurs pour le forum de discussion. L’origine de la société remonte à de vieilles croyances du XIXe siècle : c’est l’anglais Samuel Birley Rowbotham (1816-1884), religieux fondamentaliste, qui reprend le premier la vieille théorie médiévale de la terre plate dans son ouvrage « L’astronomie Zetetic » (zetetic signifie sceptique). Ce vieux dogme, qui prône aussi le géocentrisme, réapparaît à la moitié du XIXe siècle, au moment où le rationalisme scientifique prend de l’ampleur, alors que l’autorité religieuse est en plein déclin. Certains penseurs chrétiens décident alors de lancer des attaques, et c’est notamment le polémiste John Hampden, dans les années 1870, qui réalise la célèbre expérience du niveau de Bedford pour prouver que la terre n’est pas ronde. Aux États-Unis, les idées de Rowbotham sont reprises par l’Eglise catholique apostolique et s’étendent dans plusieurs états, notamment dans l’Illinois.

Voici une interview avec Daniel Shenton, président de la Flat Earth society, où il explique pourquoi la terre est plate.

« Galilée avait tort, l’Eglise avait raison »

Mais à une époque où l’homme a marché sur la lune et où les satellites en orbite envoient des photos d’une planète sphérique, comment le concept d’une Terre plate peut-il encore persister ? La plupart des membres pensent tout d’abord que la mission Apollo 8 en 1968 était une grosse supercherie, et que la NASA a truqué la photo de la Terre vue de l’orbite de la Lune. « Les agences spatiales du monde sont impliquées dans un complot international pour duper le public », explique M. McIntyre, membre de la Flat Earth Society. Basés sur des observations soi-disant « scientifiques » et sur leur interprétation de la Bible, ils affirment aussi que la terre est un disque immobile et pas une sphère en orbite. Et sans surprise, ils contestent la théorie de l’évolution et du réchauffement climatique.

La Flat Earth Society n’est pas un cas isolé aux Etats Unis : en novembre 2010 s’était aussi déroulé un congrès baptisé « Galilée avait tort, l’Eglise avait raison », à South Bend dans l’Indiana, à 150 km de Chicago. Des conférenciers issus du monde scientifique, et se présentant comme des « experts », ont tenté de prouver que le Soleil tourne autour de la Terre selon le système géocentrique. Il a pourtant coulé de l’eau sous les ponts depuis Galilée et Copernic, mais il s’agit toujours du même combat de l’obscurantisme contre la vérité. Aujourd’hui, des illuminés et des farfelus tentent de manipuler les esprits pour faire passer leurs théories abracadabrantes, et propagent leurs croyances dans l’espoir que les gens donneront aux Ecritures leur juste place. Il faut bien comprendre qu’aux Etats-Unis, l’attachement au religieux est beaucoup plus important qu’en France, et la montée de certains courants fondamentalistes et de mouvements évangélistes n’est pas sans danger, notamment en pleine période électorale aux Etats-Unis. On a d’ailleurs encore à l’esprit les primaires républicaines, où l’on trouvait un candidat mormon, un autre ayant prôné l’étude obligatoire du créationnisme, et un troisième considéré comme le père spirituel du Tea Party. Le doute est un moteur inéluctable de la démarche scientifique, mais manipulé et contraint à des intérêts particuliers, c’est un moteur non moins efficace de confusion et d’amalgame dans le public.

Système du géocentrisme {JPEG}

Plusieurs sites sur le créationnisme et le géocentrisme :
• Answers in Genesis (AiG) dirigée par Ken Ham.
http://www.answersingenesis.org/
• Institute for Creation Research (ICR) dirigé par Henry Morris (1918-
2006) puis par son fils John Morris
http://www.icr.org/
•Ce site est consacré à la relation historique entre la Bible et l’astronomie.
http://www.geocentricity.com/

Quelques questions/réponses issus de la FAQ de la Flat Earth Society.

Q : Pourquoi tous les gouvernements du monde disent que la Terre est ronde ?
R : C’est un complot.

Q : Et la NASA ? Ils n’ont pas de photos qui prouvent que la Terre est ronde ?
R : La NASA aussi fait partie du complot. Les photos sont des trucages.

Q : Comment la NASA a créé ces images avec la technologie informatique disponible à l’époque ?
R : Comme la NASA n’a pas envoyé de fusées dans l’espace, elle a dépensé à la place l’argent pour développer des ordinateurs avancés et des logiciels d’images de synthèse.

Q : Et les satellites ? Comment tournent-ils autour de la Terre ?
R : Puisque le vol dans l’espace est impossible, les satellites ne peuvent pas tourner autour de la Terre. Les signaux que nous sommes sensés recevoir de leur part sont diffusés par des tours ou des éventuels pseudo-satellites.

Q : Et la gravité ?
R : La Terre accélère vers le haut à 1 g (9,8 m.s-2), ainsi que chaque étoile, le Soleil et la Lune. Ceci produit le même effet que la gravité.

Q : Comment ça se fait que le temps de trajet par les airs de l’Amérique du Sud à la Nouvelle-Zélande, en passant par le pôle Sud, est plus court que le temps de trajet en allant vers le nord et en repartant au sud ?
R : (Réponse présumée : les pilotes de ligne sont trompés par leurs GPS, ou complotent délibérément pour faire croire que les vols ont des durées différentes.)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

2 réactions

Réagissez

  • repondre message

    12 vidéo pour comprendre :
    https://www.youtube.com/watch?v=FNohmx87RFA

    On désigne par Géocentrisme le système cosmologique où la Terre est au centre du monde et s’y tient immobile en opposition à l’héliocentrisme ou la terre est ronde est tourne autour du soleil.

    Les deux système on leur propre logique argumentée par les mathématiques sauf que :

    Les images de la NASA sont toutes des CGI (Computer Generated Imagery) c’est à dire des images crées par ordinateurs ou des photos-montages qui utilisent la technique
    du Green Screen ( on filme séparément un objet sur fond vert et un décor ) puis on assemble les deux et l’illusion est totale.

    Pourquoi ni à t’il aucune vrai photo de la terre autre que CGI ?

    Si nous sommes allé sur la lune, pourquoi pas de photos de la terre depuis 1969 ? et pourquoi ne pas y être retourné ?

    Si nous pouvons envoyer une sonde sur Mars, pourquoi toujours pas de vrai photos de la terre.

    Pourquoi ne voit ton pas la courbure de la terre autrement que celle crée par des objectifs fish-eyes qui déforme et qui crée une fausse courbure.
    ( l’objectif Fish-eye crée une distorsion qui courbe fortement toutes les lignes droites qui ne passent pas par le centre )

    Un bateau sur la mer disparaît à l’horizon dans son point de fuite mais réa-parait avec un téléobjectif ce qui rend faux la proposition de la courbure.

    Pourquoi le GPS et l’Internet passe par des câbles sous marin et utilise un réseaux terrestre au lieux des soi disant satellites.

    Les vols intercontinentaux n’ont aucun sens dans leurs trajectoires, ils passent par le nord pour aller vers le sud ce qui s’explique très bien sur la carte de l’ONU donc d’une terre plate.

    Pourquoi le logo de l’ONU et de L’OMS représente t’il une terre plate sans pole sud alors que le soi disant grand pas de l’humanité est d’avoir été sur la lune et nous apportant ainsi la preuve que la terre est un globe ?

    On peut très bien faire le tour du monde et revenir à son point de départ aussi bien sur une boule que sur une surface plane et ronde, c’est la circonférence.

    Le rayon officiel de la terre est de 6371 kilomètres, pour une cible observé à 50 km d’une hauteur humaine de 1,80m , la hauteur cachée de la cible serai de 160 m. La courbure n’existe pas.

    La réalité c’est qu’actuellement nous ne dépassons pas une certaine altitude qui rend impossible la vue de la terre dans sont ensemble. La NASA avoue elle – même que l’on n’arrive pas à depasser la ceinture de Van Allen, comment on t’il fait pour aller sur la lune qui elle est derrière cette ceinture ?

    Dans le maximum d’altitude atteint on peu discerner une légère courbure de 3 ou 4 degré mais qui est l’effet que représente le bord plat d’une circonférence plane.

    Pourquoi les avions de ligne ne corrige t’il pas leur trajectoire en fonction de la courbure ?

    Les géomètres n’intègre jamais ce paramètre dans leurs mesures ! construction d’une ligne TGV par exemple, pas de courbure ? et les tirs longue distance n’en parlons pas.

    L’Autre imposture est la gravité qui maintiendrai collé sur la terre l’eau et l’air, alors qu’il faudrait parler plutôt de densité et de masse.

    Nous vivons dans un mensonge permanent, car la représentation de l’espace et du monde que l’on nous propose n’est faite que par le cinéma et les images CGI.
    C’est bien la raison de la présence de Walt Disney comme fondateur de la NASA.

    Depuis l’école nous sommes tous conditionnés à croire que le monde fonctionne d’une certaine manière. on nous présente la Terre comme étant un globe grâce à des images d’ordinateur qui ne sont pas la réalité. Notre connaissance n’est qu’un mensonge abrutissant à grande échelle.

    A la question pourquoi nous faire croire cela ?
    Dans notre monde ou tout doit être dominé par l’argent il est évident que l’industrie du cinéma est une économie qui génère des chiffres d’affaires gigantesques, la science fiction
    et l’espace en sont une branche. L’apparition de la télévision était l’opportunité de créer cette économie en nous faisant croire en une réalité truquée.

    Il y a aussi bien d’autres raisons qui relèvent de la manipulation sur nos origines et qui nous sommes
    vraiment.

    Alors comment notre monde fonctionne t’il ? L’imposture de la science d’Einstein en opposition au découverte et travaux de Nicolas Tesla à fait basculer l’humanité dans une direction destructrice motivée par le profit au lieux de promouvoir les énergies libres qui existent belle et bien.

    L’énergie libre est la clé de compréhension de notre monde.

  • La Terre plate : une histoire qui ne tourne pas rond

    19 novembre 2016 17:01, par Steve Mongrain

    repondre message

    Trés bon reportage qui éclaire le sujet d’un seul coup ! A lire !

Rejoignez Haut Courant sur Facebook