l'info d'aujourd'hui par les journalistes de demain

Abonnez-vous aux flux RSS de haut courant

Mise à jour : 9 mars 2017

Royaume-Uni

Accros à leur smartphone jusque dans les toilettes !

jeudi 04/08/2011 - mis à jour le dimanche 07/08/2011

Crédit photo : Flickr/csaila

Blackberry, iPhone, Androïd... les Britanniques en raffolent ! Selon une étude de l’Ofcom (le CSA au Royaume-Uni), de nombreux propriétaires de smartphone se disent "hautement accros" à ces petits bijoux de technologie.

Après avoir surveillé 2 073 adultes (à partir de 16 ans) et 521 adolescents entre 12 et 15 ans en mars dernier,l’autorité régulatrice des télécoms britanniques (Ofcom) a rendu public, dans un rapport publié le 4 août 2011 des statistiques assez impressionnantes. Par exemple, 37 % des adultes et 60 % des adolescents interrogés par l’organisme disent être "hautement accrocs" à leur smartphone !

Et ça ne s’arrête pas là. Une large majorité des utilisateurs de ces petits bijoux de technologie disent ne jamais les éteindre. Même si cela veut dire les utiliser pendant les repas (23 % des adultes et 34 % des adolescents l’avouent), dans la salle de bain ou les toilettes (chez 47 % des jeunes) voire la nuit ! En effet, ils sont 40 % à se servir de leur smartphone après qu’il les ait réveillés. Ces "accrocs" des iPhone et autres Androïd sont donc plus souvent connectés que les utilisateurs de mobile basique.

« Les smartphones deviennent un outil essentiel de la vie sociale. »

« Ce rapport montre l’influence que les technologie de la communication ont désormais sur notre vie de tous les jours et sur la manière dont on se comporte et on communique entre nous », explique James Thickett, directeur de recherche au journal britannique The Guardian. L’Ofcom révèle ainsi qu’être avec des amis n’empêche pas les propriétaires de smartphone de les utiliser. Et c’est le cas chez les jeunes à 65 %, mais aussi chez les plus grands à 51 %.

Les habitudes des adolescents sont aussi chamboulées. Ils délaissent de plus en plus des activités considérées comme "traditionnelles" pour passer du temps sur leur smartphone : 23 % disent moins regarder la télévision et 15 % admettent lire moins de livres. Quant aux consoles, pourquoi les prendre quand on peut jouer directement sur son téléphone ? Certaines barrières tombent également, toutes tranches d’âge confondues : un utilisateur de smartphone sur cinq navigue sur le web ou joue en ligne dans des lieux où on leur demande à ce qu’ils soient éteints, comme le cinéma ou la bibliothèque.

« Nos recherches révèlent comment les gens deviennent rapidement dépendants des nouvelles technologies, au point de se sentir accrocs, continue James Thickett. De plus en plus de personnes s’achètent des smartphones [1] et ils deviennent un outil essentiel dans leur vie sociale ; que les gens soient dehors avec des amis ou en train d’utiliser Facebook. » D’ailleurs, le réseau social reste de loin le site pour mobile le plus populaire parmi les utilisateurs de smartphone. Ils passent quatre fois plus de temps à se faire des amis sur le net qu’à aller sur Google ou n’importe quel autre site.

À la fin de son rapport, Ofcom a tenu à mettre en garde les plus âgés, beaucoup moins nombreux à s’équiper en nouvelles technologies. Les 35-44 ans sont 90 % à avoir internet à la maison contre 25% pour les septuagénaires. À ce train-là, ils risquent de rater le TGV de la révolution digitale !

Article publié sur le site midilibre.fr

Notes

[1Sur les 27 % d’adultes et 47 % d’adolescents qui possèdent un smartphone, 59 % l’ont acheté l’an passé, selon Ofcom.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook